Un diagnostic difficile

Pour les personnes qui souffrent de fibromyalgie, mettre un mot sur la maladie est souvent un parcours du combattant. Avant de pouvoir appeler un chat un chat, il faut d’abord être sûr que ce ne soit pas un lapin ou un rhinocéros. C’est pourquoi la batterie de tests à faire pour exclure un diagnostic différentiel est assez impressionnante. Un seul test est pour l’instant reconnu pour poser le diagnostic.

Voici Barbie Fibromyalgie. Les points rouges sont les points le plus souvent douloureux chez elle et ses amis. A noter que même si ceci est un dessin, barbie fibromyalgie a des proportions un chouilla plus réalistes que ses semblables disponibles dans le commerce. C’est parce la maman de barbie fibromyalgique est un peu féministe sur les bords.

04-07-2013 15;11;51

Ces points se trouvent souvent à la jonction entre les muscles et les os. Pour déterminer si un patient est malade, le docteur appuie sur le point, et il attend que le patient dise AÏE. Si il le dit pour 11 points sur 18, c’est bingo (pour une chronique sur le sujet, veuillez cliquer sur le mot banane). Les douleurs diffuses doivent en outre être présente depuis plus de trois mois pour être considérées comme « chroniques ».

Mais les douleurs ne sont pas la seule caractéristique prise en compte par le médecin. En effet, la fibro est polyvalente. En plus des 18 points, il s’intéresse aussi à la qualité de vie, de sommeil, etc. Le sommeil non-réparateur est donc un facteur tout aussi important.

Le problème principal auquel je fais fasse, c’est que malgré le fait qu’un rhumato m’aie diagnostiqué, la période de recherche d’autres maladies éventuelles prend un temps fou. Presque un an, sans traitement, en attendant d’etre « sûr à 100% que c’est bien ça ».

Par ailleurs, et enfin, il n’y a pas de spécialiste à proprement parlé de la fibro, puisqu’on ne sait pas trop d’où ça vient. Comme elle a été cataloguée dans les maladies rhumatismales, c’est souvent un rhumato qui la prend en charge, même si maintenant, on sait que ce n’est pas le cas. Les neurologues quant à eux montrent parfois leur impuissance. En gros, il faut surtout tomber sur un docteur que ça intéresse. Et ça, c’est comme trouver un bon coiffeur, c’est vraiment pas évident.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s